Politique: Le parleur d’Oyem démasqué

De passage à Oyem, chez les parents de sa mère (Kodjène) dit-on, le ministre des sports Franck Nguema a tenu des propos pour le moins surprenants. il s’est mis à critiquer les anciens premiers ministres du Gabon, issus de cette localité, en les accusant de n’avoir rien fait pour les infrastructures de la ville. Dans un forum whatsapp dénommé « les annotateurs », un gabonais vraisemblalement originaire de la ville, a qualifié le ministre de parleur d’Oyem. Nous ne vous en disons pas plus. Voici l’intégralité de cette réplique diffusée sur de nombreux groupes whatsapp.

 » Cette vidéo est frappée d’illégitimité et d’imposture

Pourquoi ? 
Parce que le « parleur d’Oyem » est député à Akanda. Personne n’a vu se dresser des infrastructures dans sa circonscription politique d’Akanda à mettre à son crédit, qui pourraient justifier les leçons qu’il tente de donner aux anciens PM issus de la ville d’Oyem.

Aussi, les gesticulations constantes et soutenues dont il se rend coupable visent un seul but: agiter la toile et justifier par le bruit une présence au gouvernement dont l’état des stades indique bien le bilan. Il s’agit d’un discours de témoignage qui pourrait laisser croire que lui, est plus avancé que les autres dans le soutien à l’autorité de nomination. A l’approche du congrès du PDG et n’ayant pas que des amis au sein de cette écurie politique, le parleur d’Oyem croit bien faire en se signalant par cette sortie inopportune. On peut bien reconnaître ici l’habileté propagandiste de l’ancien manager d’une TV bien connue, qui jadis portait exactement les valeurs opposées. 

Je ne parle même pas de la facilité à dilapider un héritage politique qu’il aurait pu assumer au nom du sang. Cette attitude montre bien son isolement politique et bien plus. Je ne lui reprocherai pas de se battre pour sa survie politique mais…« .

Auteur anonyme