Scandale des Placements: Une affaire qui fait peur à la République 

Depuis quelques semaines, la toile s’enflamme et se délecte des histoires racontées par l’activiste gabonais « Le Badecon en chef ». Il s’agit pour notre compatriote de mettre à nu un vaste réseau de placements de jeunes filles et de pedophilie auprès de personnalités connues de la République, dans le but d’assouvir leur appétit sexuel et fantasmes. 

Selon l’activiste Badecon en chef, l’ancien ministre Patrick Eyogo, actuel secrétaire général adjoint du PDG, Eloi Nzondo, également secrétaire général adjoint du PDG, Marc Logan Tchango, Conseiller spécial du président, son père et maire de Port-gentil Gabriel Tchango mais aussi l’actuel ministre de la communication Pascal Houagni Ambourouet seraient tous impliqués dans un réseau de placements.

Les témoignages pleuvent et indexent plusieurs autres personnalités de la République. Si le procureur avait été diligent pour l’affaire concernant la pédophilie dans le milieu footballistique, à partir des articles d’un journaliste du Guardian, il va falloir que le procureur s’intéresse aussi aux récits racontés par nos compatriotes activistes devant plus de 20 000 personnes connectées.

Cette affaire pourrait aussi avoir les mêmes rebondissements que celle concernant le football, à moins que le procureur soit frappé de peur du fait que les personnalités citées soient des acteurs politiques de haut niveau. Il pourrait tout aussi se trouver que ces dénonciations soient des règlements de comptes par activistes interposés d’où la nécessité d’ouvrir une enquête pour établir la vérité.