Ali Bongo n’a plus nommé personne depuis octobre 2018

Depuis son AVC qui a secoué la sphère politique gabonaise, des indiscrétions nous font savoir que le Chef de l’état n’a plus nommé personne depuis octobre 2018. Malgré la mise en scène pathétique du chef de l’exécutif par les marionnettistes professionnels qui l’entourent, tout porte à croire que le Président gabonais n’a plus jamais désigné personne à un poste de responsabilité, ni dans l’administration ni dans son parti.

Cela s’est confirmé dans les récentes nominations au gouvernement qui portent naturellement la patte de plusieurs personnes: Nourredin Bongo, Cyriaque Mvourandjami et la première Dame du Gabon. il est clair qu’à quelques mois des élections présidentielles, Ali Bongo n’aurait pas choisi de garder des hommes et femmes qui n’ont visiblement rien livré et n’ont absolument aucune attache avec le terrain politique. Les membres actuels du gouvernement sont la conséquence des copinages et de la sauvegarde des intérêts particuliers. 

Dans son parti, le spectacle qui a été offert est encore plus pathétique. Les récents bouleversements au sommet du PDG sont le résultat d’une guerre froide qui a longtemps opposée, le Secrétaire général sortant Éric Dodo Bounguendza et le sénateur Cyriaque Mvourandjami. Le second reprochant au premier de lui avoir scié la planche du temps où il était secrétaire général adjoint du parti. Éric Dodo Bounguendza a donc été débarqué avec ceux qui étaient considérés à tort où à raison comme les siens. Seuls ont été maintenus ou promus, les cadres de l’ancien secrétariat exécutif qui étaient déjà rentrés dans le jeu de la duplicité. Là encore, Ali Bongo Ondimba est étranger à tout ce qui a été fait dans son parti.

Le président gabonais est apparu extrêmement fatigué lors du 54e anniversaire de son parti et personne ne peut croire que cet homme-là, soit encore capable d’efforts intellectuels. Il est donc temps que les autorités compétentes déclarent la vacance du pouvoir afin qu’une transition s’organise et qu’on élise un nouveau président pour le bien du Gabon.