Il est peu probable que le Gabon intègre le Commonwealth 

Il y a quelques semaines, une forte délégation du Commonwealth a séjourné au Gabon pour tenter d’obtenir des autorités et d’autres acteurs de la vie publique gabonaise, des garanties que le Gabon pratique bien les valeurs cardinales du Commonwealth. Si cette tournée intense s’est bien passée quand les convives rencontraient les autorités gabonaises, la tournée s’est heurtée à la vérité du terrain quand les personnalités du Commonwealth rencontraient des organisations un peu plus libres. 

Le Gabon n’est véritablement pas un pays démocratique et les valeurs humanistes qui caractérisent l’organisation Commonwealth, semblent ne pas exister dans le pays qui sollicite l’intégration. Par exemple, les événements post-électoraux qui ont coûté la vie à de nombreux gabonais n’ont pas été du goût des commissaires du Commonwealth en tournée au Gabon, autant que les nombreuses violations des droits de l’homme, les arrestations arbitraires et les condamnations sans procès.

Sur le plan de la structure économique gabonaise, il semble qu’elle n’a pas non plus donné les gages d’une économie capable de porter le bien-être des gabonais. Les conditions sociales précaires des gabonais malgré le niveau de richesses de leur pays, a pousser les hommes et femmes du Commonwealth à se poser des questions. Certaines corporations rencontrées ont eu un discours plutôt dur vis-à-vis du Gabon. Le pays n’est donc pas conforme à ce que peut être un pays du Commonwealth, organisation dans laquelle les valeurs démocratiques et les droits de l’homme sont respectés. 

Si le Gabon veut passer au Commonwealth, c’est bien parce que la France a définitivement tourné le dos à la famille Bongo. Même si le Président Emmanuel Macron reste dans une courtoisie diplomatique vis-à-vis de son homologue gabonais, mais il n’est pas prêt à accepter un troisième mandat de ce dernier ou même une succession familiale de plus. L’Angleterre ne fera pas l’affront à la France d’intégrer le Gabon dans le Commonwealth. La couronne sait à quel point le Gabon est important pour la France. La procédure d’intégration au Commonwealth va tirer en longueur et finalement le Gabon ne sera jamais un membre de cette communauté.