54e anniversaire du PDG: Un maître de cérémonie qui bafoue 

On pensait que le PDG avait l’habitude des organisations mais non. Ce qui nous a été rapporté montre bien une certaine forme d’amateurisme dans l’organisation du 54e anniversaire du PDG. La principale raison est un manque de coordination et un agencement cérémonial ratés. Le responsable de cette débâcle a été désigné: le présentateur de la matinée un certain Teddy Ossey, pourtant professionnel du métier. 

Manque de coordination avec les équipes de sonorisation, une impréparation du groupe socioculturel, un hymne du PDG autre que celui qui est habituellement joué, un programme inexistant et un présentateur peu qualifié et ne maîtrisant pas les appellations au sein du PDG. Par exemple, il a dit le « secrétaire général exécutif », un titre qui n’existe pas dans les faits. Ce fut l’improvisation parfaite.

Cette cérémonie, même si pour certains, le plus important était de voir Ali Bongo, a manqué de finesse au point où elle est devenue une simple organisation de quartier et cela fait désordre. A l’avenir, il est bon de prendre le présentateur au sein des militants PDG pour s’assurer que chacun sera appelé de son vrai titre.