Démocratie Nouvelle & PDG: La fusion-absorption reste intacte 

Par la voix de son ancien porte-parole Jonathan Ntoutoume Ngome, Démocratie Nouvelle, parti politique dont le 1er Secretaire est René Ndemedzo’o Obiang, a réaffirmé son ancrage au sein du PDG à la faveur d’une fusion absorption qui n’a jamais été remise en cause selon le porte-parole. 

Ces derniers temps, plusieurs articles de presse annonçaient le départ de René Ndemedzo’o Obiang du PDG pour réintégrer son parti Démocratie Nouvelle et l’opposition. Et d’ailleurs, l’acte de dissolution n’a toujours pas été reçu par le ministère de l’intérieur. A ce sujet, Jonathan Ntoutoume Ngome a annoncé la tenue d’un congrès de dissolution de Démocratie Nouvelle dans les prochains jours.

Au sujet de la lettre de René Ndemezo’O dans laquelle il sollicite du Chef de l’état d’être nommé au poste de vice-président de la République, son porte-parole dit n’y voir aucun inconvénient et cette démarche peut être empruntée par n’importe quel citoyen gabonais qui veut faire valoir ses compétences auprès du Président Ali Bongo, a t-il ajouté.

Il s’étonne de la concordance de calendrier entre les déclarations tapageuses de l’opposition et la cabale initiée contre le 1er Secretraire de Démocratie Nouvelle, René Ndemedzo’o Obiang, qui restera finalement un cadre du PDG.