ITW France24: Le gouvernement gabonais pourrait porter plainte contre Jean Ping

C’est par la voix de Madeleine Berre que le gouvernement gabonais a finalement réagi avec véhémence aux déclarations graves de conséquences de l’opposant Jean Ping, qui avait clairement appelé à renverser le président gabonais Ali Bongo Ondimba. Madeleine Berre a dans cette déclaration rappelé quelle est la tradition gabonaise en la matière et surtout la nécessité de préserver le climat de paix qui a toujours prévalu au Gabon. Elle clairement qualifié les propos de l’opposant « d’appel à une tentative de coup d’état ».

Elle a dit qu’en faisant une telle déclaration, l’opposant Jean Ping portait atteinte à la sécurité et à la paix, par des propos qualifiés de séditieux. Le porte-parole du gouvernement gabonais dans cette déclaration très brève a affirmé que le gouvernement se réservait le droit de porter plainte à monsieur Ping pour la dangerosité de ses propos. 

Le climat politique actuel présente une surchauffe des esprits et la sortie de Jean Ping qui a pris son courage à deux mains, montre que le pays traverse une vraie crise de leadership et d’autorité puisque le même Jean Ping n’a jamais osé faire de telles déclarations quand Ali Bongo était en possession de toutes ses facultés physiques et peut-être intellectuelles. Le gouvernement a t-il intérêt à ajouter de l’huile sur le feu ?