Une veuve s’accapare de tous les biens de son défunt époux et ne donne rien à sa belle-famille

Il était une des sommités de la famille et avait bâti une vraie fortune. Des maisons et des magasins en location, des maisons personnels en pagaille, des voitures qui ne tenaient plus dans le parking. Monsieur Moukoumbi Carlos était marié avec Aworet, une femme forte qui faisait peur à toute la famille.

Malheureusement, la Covid-19 l’a emporté alors qu’il avait encore des années devant lui. Ce fut une triste nouvelle pour sa famille qui a été dévasté. Après son enterrement, une réunion de famille s’est tenu pour faire l’inventaire de ses biens.

Malheureusement, la famille découvre que l’ensemble des biens avaient été mis au nom de son épouse Aworet. La famille du défunt consciente de la place de la femme dans la succession du défunt, a demandé à leur belle-soeur si elle voudrait bien céder quelques biens à la famille, surtout à la sœur du défunt qui l’avait élevé comme une mère et avec laquelle il était très proche.

Devant toute la famille, la veuve Aworet sans sourciller opposa à la famille de son défunt mari un refus catégorie. « Je n’ai aucune maison ni aucune voiture à vous donner ». Une dizaine de voitures, plusieurs maisons, des magasins en location et absolument rien pour la belle-famille.

Sans rien dire, la belle-famille se retira, chacun étonné de la méchanceté d’une femme que leur fils avait épousé avec leur contribution. A ce jour, les parents qui étaient venus du village pour le deuil sont repartis. La veuve est très heureuse de jouir des biens de son défunt mari qui sont tous à son nom et même de narguer la belle famille. Combien de temps pourra t-elle tenir dans cette position alors que la famille Moukoumbi est dévastée et pleure toujours leur enfant? Nous le saurons dans la suite de l’histoire.