Jean Ping: « Je suis le chef suprême des forces de défense et de sécurité »

L’opposant gabonais qui se considère comme étant le président élu du Gabon, a adressé hier un message au peuple gabonais. Il a dressé du mandat des usurpateurs (Ali Bongo Ondimba et compagnie), un bilan peu flatteur. Le Président élu estime que notre pays est au bord de l’implosion et que l’état de déliquescence de l’état reste une question de préoccupation.

Il a estimé dans un discours de 24 minutes, qu’il est temps qu’il accède à l’exercice effectif du pouvoir après 5 années d’égarement, caractérisé par un pouvoir à la dérive et sans légitimité. Les gabonais souffre de plus en plus du fait de l’absence de leadership. « L’usurpateur en chef » n’étant plus capable de décider, cela crée un vide au niveau du pouvoir central. Jean Ping a également été très complaisant avec la France qu’il a dit être le premier partenaire du Gabon.

L’occupant de la résidence des charbonnages dont la sortie est constamment surveillée pr l’armée gabonaise, a estimé que le président actuel est un homme qui appartient désormais à l’histoire de notre pays. Il demande aux institutions habilités par la constitution gabonaise de déclarer la vacance de pouvoir. Il a également dans le même discours, affirmé être le chef suprême des forces de défense et de sécurité.