Que peut-on attendre du conseil des ministres de ce jour ?

La présidence de la République a annoncé la tenue d’un Conseil des ministres présidé en visioconférence par le Chef de l’état Ali Bongo Ondimba. Cette réunion au sommet de l’exécutif arrive alors qu’un audio diffusé sur la santé du Président sème la pagaille dans les esprits. Certains pensent alors que la tenue de ce Conseil des ministres participe d’une simple stratégie de communication pour dissiper les doutes des Gabonais sur qui dirige réellement le Gabon. 

Il y a longtemps que les gabonais n’attendent plus grand chose des divers conseils des ministres. Aucune décision importante, aucune réponse réelle aux problèmes des gabonais. Le conseil des ministres est devenu une parade de plus pour faire des photos et contenter des amis en leur offrant de minuscules postes de responsabilités.

Pendant ce temps, les Gabonais sont convaincus qu’Ali Bongo est instrumentalisé et qu’il n’a le contrôle de rien. Son entourage à l’intelligence moyenne gère les affaires courantes surtout avec un esprit revanchard et d’arrogance. Le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda ne semble plus capable d’impulser l’action gouvernementale, le pays est à l’arrêt à cause de l’absence notoire d’une nouvelle intelligence comme le disait le défunt André Mba Obame.

Le conseil des ministres de ce jour est donc une rencontre de plus, sans intérêt. Et d’ailleurs, quelle est la légalité d’un tel exercice en visioconférence ? De quoi peut-on réellement discuter en visioconférence et peut-on aller au fond des dossiers ? Pas sûr.