L’ANBG accusera un retard dans le paiement des bourses aux étudiants

C’est ce qui ressort d’un communiqué de l’agence nationale des bourses et stages, signé de la directrice générale de cette institution madame Mambari Pinze épouse Abessolo. Le poids de la bourse pour les étudiants sur le territoire national et ceux de la diaspora a toujours été un sujet de préoccupation pour l’état  et si un meilleur modèle économique n’est pas mis en place, nous voyons mal comment l’état gabonais pourrait continuer à payer la bourse à plus de 30 000 Etudiants.

Le gouvernement gabonais sait pertinemment qu’il n’a pas les ressources pour continuer de payer les bourses mais que dans le même temps, il est incapable de couper la bourse aux étudiants, car ce serait catastrophique sur le plan social. Il faudra peut-être aller vers une privatisation de l’université gabonaise pour sortir du système où l’état supporte tout et n’importe quoi.

Pour l’instant, les étudiants attendent impatiemment d’être payés pour subvenir à leurs besoins mensuels. La directrice dit prioriser ce dossier et que les étudiants seront payés sou peu. Nous n’avons aucune raison d’en douter.