Politique: un secrétariat général bis du PDG créé à la sablière ?

On ne sait plus ce qui se passe au sein du PDG qui est pourtant le parti politique qui dispose de tous les leviers du pouvoir. L’assemblée nationale, le sénat, le gouvernement et les assemblées locales sont aux ordres de ce parti. On aurait cru que cette situation de monopole politique gagnée de belles luttes lors des dernières élections générales de 2018, pouvait apaiser les tensions internes au parti si tant est que l’objectif est de faire gagner leur président Ali Bongo Ondimba, dont le 3e mandat ne fait plus l’ombre d’un doute. 

Nous avons appris récemment, que depuis des mois, une partie de l’exécutif du parti a élu domicile dans un QG de la sablière dans lequel des réunions se tiennent régulièrement. Selon nos informations, c’est le vénérable Cyriaque Mvourandjami qui en est à l’initiative, jusque-là, rien de bien nouveau sous le soleil. C’est un cadre du PDG, il a parfaitement le droit de prendre des initiatives avec d’autres cadres.

Sauf qu’il s’agirait d’opérer comme un secretariat exécutif bis, qui prend des décisions au nom du Parti Démocratique Gabonais. C’est en ce sens que l’initiative devient surprenante. Le PDG posté à Louis semble ne pas être au courant de cette initiative où feint  de l’ignorer. Plusieurs camarades dénoncent aujourd’hui une certaine forme de cacophonie au sommet de l’exécutif du PDG, avec cette cellule bis, qui prétend recevoir aussi ses instructions d’Ali Bongo Ondimba.

Interrogé sur la question, un cadre du parti nous a indiqué que tout ce qui se fait en dehors des statuts et règlement intérieur du PDG, ne serait qu’une vue de l’esprit. 

A quelques mois de l’élection présidentielle, alors que les autres partis s’organisent pour être enfin prêts pour cette élection, le PDG semble encore de l’intérieur, être empêtré dans des guerres de leadership. Si l’Ajev avait pu bousculer le PDG en 2018, il semble aujourd’hui clair que c’est désormais le PDG lui-même qui veut s’autodétruire.