Mouvement de grève: le secteur pétrolier en ébullition dès le mardi 11 janvier 2022

Les organisations des travailleurs du pétrole et activités connexes, eau et électricité, SYNTEE+, ONEP, ont fait parvenir un préavis de grève au Premier ministre, Chef du gouvernement qui expire le lundi 10 janvier 2022.

Dans ledit preavis de grève qui s’accompagnait d’un cahier des charges, les syndicats signataires exigent purement et simplement la levée des mesures gouv discriminatoires relatives au Covid-19.

Le porte-parole de ces organisations indique qu’à ce jour, aucune invitation ne leur a été adressée par les services du premier ministre en vue de désamorcer la crise ou entamer ne serait-ce qu’un dialogue.

Cependant, ajoute le porte-parole, les décisions querellées feront l’objet d’une adoption par projet de décret comme l’a indiqué le conseil des ministres du 03 janvier 2022. Cela porte à croire que le premier ministre est fermé à la discussion.

L’une des mesures de revendications est le fait que certains travailleurs soient empêchés d’accéder à leur lieu de travail quand ils ne sont pas vaccinés. Les organisations des secteurs cités ci-dessus, promettent de déclencher une grève illimitée à partir du mardi 11 janvier 2022, sí jamais le gouvernement n’entamait pas les négociations avec eux.