CAN Cameroun 2022: Pourquoi les Panthères ne devraient-elles pas réclamer leurs primes ? 

Nous ne sommes dans un dessin animé de Walt Disney, nous sommes dans le monde du sport professionnel. Les gens doivent vivre de leur art. Autant le politicien vivra de ce qu’il fait, l’entrepreneur du fruit de ses efforts, autant le footballeur devra vivre de son job: taper dans un ballon. 

La préparation d’une coupe d’Afrique des Nations est une affaire qui se chiffre en milliards de Francs CFA. Chacun y  touche quelque chose,  même le staff du ministère et particulièrement le ministre des sports qui selon les rumeurs touche environs 10 millions de Francs CFA pour chaque regroupement des Panthères.

Cet argent est déboursé par l’état pour voir jouer 23 jeunes garçons dont la carrière est très courte. A presque 30 ans, un joueur de football peut déjà prendre sa retraite.
Pourquoi ceux qui constituent le centre d’attraction de cette CAN Cameroun 2022 ne seront-ils pas payés ? Quand la fédération a validé la destination Dubai avec ce que cela comporte comme charges financières, avait-elle en projet de ne pas payer les primes des joueurs ?

Non messieurs et dames, les Panthères se sont pas moins patriotes que les autres Gabonais parce qu’elles demandent leurs primes. Sachez que quand ces primes ne sont pas payées aux joueurs, elles rentrent dans les poches de politiciens véreux.

Nous sommes de tout cœur avec notre équipe nationale de football, la fédération et ministère doivent payer les primes pour chaque match et ce avant le début de la compétition. Il faut respecter ces jeunes, ils font des sacrifices pour le pays.