Gorge largement déployé, le PDG pourrait engloutir le CLR

C’est ce qui est appelé Fusion-absorption, la capacité du Parti Démocratique Gabonais d’engloutir dans ses rangs les partis amis et autres. Non rassasié d’avoir déjà englouti le SDG, le RV, DN de René Ndemezo’o Obiang, le PDG pourrait absorbé le CLR du Général en retraite Jean Boniface Assélé, dirigé ces dernières années par sa fille Nicole Assélé. 

Justement, le Cercle des Libéraux Réformateurs (CLR) tient ce matin une réunion du directoire présidée par Jean Boniface Assélé. Il s’agit d’une réunion élargie à laquelle sont associés d’autres cadres du parti non membres du directoire. On se doute bien qu’il pourrait s’agir d’examiner la proposition de fusion-absoption du PDG.

Le CLR étant le seul grand parti satellite du PDG, pourrait négocier son entrée, l’avenir de ses cadres et la prise en compte de son programme social. Jean Boniface Assélé n’étant pas une homme politique facilement absorbable.