Geoffroy Foumboula Libeka saisit la Cour Constitutionnelle 

Devant l’inertie des hommes politiques ou leur très relative discrétion, l’activiste Geoffroy Foumboula a décidé de saisir la Cour Constitutionnelle pour contester la constitutionnalité des décisions gouvernementales applicables depuis le 15 décembre. 

La théorie de monsieur Foumboula est très simple il s’appuie sur les dispositions constitutionnelles qui stipulent que chaque gabonais dispose librement de son corps et à ce titre ne peut être contraint d’ingurgiter des médicaments s’il se sent en danger face à ces derniers. La vaccination est dite non obligatoire mais les mesures contraignantes, d’isolement forcé des gabonais par le gouvernement violent d’autres dispositions constitutionnelles qui elles, rappellent que chaque gabonais peut accéder librement aux services de l’état donc aux administrations publiques. 

Sur ce, l’activiste conteste le caractère payant du test PCR. 20 000 F CFA est une somme qu’aucun gabonais ne peut dépenser pour aller se faire tester quand on connaît la précarité dans laquelle croule 30% du peuple selon le rapport Mckinsey qui date de 2013. Ce test PCR est valable 14 jours, cela signifie que sur une période d’un mois, chaque gabonais qui ne veut pas se faire vacciner (c’est son droit), doit ajouter à ses dépenses 40 000 Francs CFA, une somme qu’il ne peut avoir. 

Cette situation fait en sorte que le gouvernement garde la majorité du peuple gabonais en captivité, c’est-à-dire prisonnier des mesures qualifiées par monsieur Foumboula Libeka d’iniques, orchestrées dans la totale inconstitutionnalité. Le gouvernement a annoncé le chiffre de 200 000 vaccinés soit 10% de la population gabonaise si on considère le chiffre de 2 millions d’habitants. 90% du peuple n’est toujours pas vacciné.

D’autre part, monsieur Geoffroy Foumboula expose les chiffres du Covid-19, qui dans notre pays sont relativement bas et ne justifie nullement le régime d’exception dans lequel les gabonais vivent quasiment depuis 2 ans. Il demande donc que toutes les contraintes comme le couvre-feu soient levées pour permettre aux Gabonais de relancer leur économie, sinistrée depuis plusieurs années malgré la dette abyssale de l’état qui caracole à plus de 7000 milliards de Francs CFA. 

Monsieur Geoffroy Foumboula Libeka est un jeune activiste gabonais, jeune leader des Nations-Unies et membre du COPIL CITOYEN, une organisation nouvellement créée avec d’autres activistes comme Marc Ona Essangui, Georges Mpaga…