UN: hommages introuvables pour Zacharie Myboto

Après un processus ardu de succession à la tête du Parti, difficile de lire ou entendre un quelconque hommage au Président sortant de l’Union nationale, dont le témoin vient d’échoir à une Paulette Missambo décidément avare d’amabilités pour son successeur.

Simple oubli persistant ou volonté ferme de tourner la page Zacharie Myboto, les dernières sorties de la nouvelle tête d’affiche du Parti de l’ancienne Sobraga brillent par un silence assourdissant à l’égard ou au sujet du patriarche de Mounana. De son discours de remerciement à l’issue de son élection à sa dernière conférence de presse, en passant par son interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique, le constat est clair: Paulette Missambo semble avoir un mal fou à saluer, encore moins à l’évoquer, l’action de son prédécesseur, qui aura dirigé cette formation politique plus d’une décennie durant.

Homme pourtant réputé pour son attachement farouche à ses principes et pour sa forte personnalité, que d’aucuns assimilent désormais à un rigorisme de façade au soir de sa vie politique, notamment en raison de sa préférence plus ou moins assumée pour son ex-candidat de gendre, le dignitaire octogénaire a vu son image se détériorer à cause de ce parti-pris qualifié de « scandaleux » par le camps des vainqueurs « unionistes ». Ceci explique-t-il cela? On pourrait être tenté de répondre par l’affirmative, d’autant plus que, contraint officiellement à une quarantaine suite à sa contamination au Covid-19, l’ancien hiérarque du PDG n’a même pas eu droit à un simple voeu de prompt rétablissement de la part de son successeur ou l’un des membres de la nouvelle équipe dirigeante de ce parti qui, faut-il le rappeler, a frôlé le schisme.