Opposition: Paul-Marie Gondjout ne sera pas le Président de l’Union Nationale.

Ça été le suspens jusqu’au bout entre la liste conduite par l’ancienne ministre de l’éducation nationale Paulette Missambo et celle de l’époux de Chantal Myboto, Paul-Marie Gondjout. Après plusieurs reports et des tractations politiques à en couper le souffle, le congrès pour l’élection du directoire du parti de l’opposition l’Union nationale a bien eu lieu.

Plus de 500 congressistes, venus de chaque coin de notre pays se sont prononcés en désignant qui sera à  la tête de leur parti. Contre toute attente, c’est finalement l’expérience de Paulette Missambo qui a eu raison des affinités de Paul-Marie Gondjout, présenté comme le candidat du clan Myboto. 

Paulette Missambo a obtenu les voix de 310 délégués alors que son adversaire arrivait derrière avec 298 délégués. Immédiatement élue, madame Missambo a dédié cette victoire à l’ancien premier ministre Casimir Oyé Mba, ancien membre de cette formation politique, décédé il y a quelques mois. Madame Missambo peut-elle vraiment conduire ce grand parti de l’opposition où chauffe-t-elle la place pour quelqu’un d’autre ? On le saura bien avant 2023, date de l’élection présidentielle.