Assemblées annuelles FMI/Banque Mondiale 2021: Daniel Ona Ondo vante la CEMAC

Organisée ce mardi 26 octobre 2021 dans le cadre des assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, une réunion de haut niveau s’est tenue sur la CEMAC par vidéoconférence. Occasion pour le premier responsable exécutif de cette entité sous-régionale d’édifier son auditoire sur certaines actions initiées par les Chefs d’Etats concernés.

Lors de cette intervention, dont l’objet principal était d’éclairer les participants émanant de la Banque Mondiale et du FMI sur les mesures prises par la sous-region pour faire face aux chocs divers et externes constatés actuellement, le Président de la Commission de la CEMAC a tout d’abord indiqué que << En août 2021, la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté a affirmé sa détermination à accélérer les campagnes de vaccination pour protéger les populations, sauver des vies et favoriser une réouverture maîtrisée des économies de la Sous-Région, en tirant profit des initiatives bilatérales et multilatérales >>.

Aussi, le Pr Daniel Ona Ondo s’est-il donc satisfait de la mise en place d’une équipe internationale chargée des vaccins, des traitements et des outils de diagnostic relatifs à la Covid-19 dans les pays en développement, comprenant l’OMS, l’OMC, la Banque Mondiale et le FMI. Toutefois, il n’a pas manqué d’appeler au renforcement des efforts desdits partenaires en matière d’accès au vaccin sur le continent, bien que louant des initiatives telles que le dispositif COVAX.

S’agissant de la stabilité macro-économique, Daniel Ona Ondo a fait état de la décision des Chefs d’Etats de la CEMAC d’adopter, lors de leur rencontre d’août 2021, la nouvelle Stratégie régionale de sortie de crise, à travers l’impulsion d’une forte dynamique à cette Stratégie régionale, via les Programmes Economiques et Financiers de deuxième génération à conclure avec le FMI, appuyés entre autres par la Banque Mondiale, la BAD et la France.

Après avoir poursuivi son propos en abordant l’évolution numérique et l’encouragement vers une économie sous-régionale plus verte ou durable, le Président de la Commission de la CEMAC a conclu en réitérant l’appel des Chefs d’Etats de la CEMAC qui << soutiennent et encouragent toutes les initiatives internes et externes visant à restaurer un cadre de paix, de stabilité, de sécurité et de santé favorable à l’émergence de la CEMAC. »

(Communication CEMAC)