Régies financières : La situation se gâte à cause de la 4ème décote 

Les régies financières ont tenu une assemblée générale pour faire le point sur leur situation concernant les primes relatives à la performance. Alors que les agents de ces syndicats craignaient une 4ème décote, elle est finalement tombée et au total, chaque agent des régies financières, depuis le début jusqu’à maintenant, a été dépouillé de 70% de la valeur de ses primes.

Cette situation est intenable et à la suite de leur premier mouvement d’humeur, les agents syndiqués des régies financières et administrations assimilées sont passés à la grève générale, décrétée il y a un jour et qui va certainement paralyser l’ensemble du système.

Non contents de cette énième décote, les syndicalistes unis au sein de la Confédération des Syndicats des Régies Financières et Administrations Assimilées (COSYREF), ont décidé de résister et d’opposer au gouvernement qu’il qualifie de sourd et aveugle, une fin de non-recevoir. La situation qui était déjà très fragile risque de se dégrader et l’état pourrait également en pâtir, s’il ne règle pas cette question au plus vite.