Les agents des régies financières pourraient avoir perdu 70% de leurs primes 

C’est la bataille entre les administrations de tutelle et les syndicats des régies financières. Le gouvernement avait pris un projet de loi pour arrimer les primes à la performance des régies financières. En gros les primes des agents seraient désormais payées au prorata de l’atteinte des objectifs budgétaires.

Pendant longtemps, le désordre fut installé et les agents étaient rentrés dans un confort tel que malgré la baisse des recettes à la collecte, chaque agent pouvait toujours se prévaloir des mêmes primes exorbitantes. Aujourd’hui, la situation a bien changé et l’état ne peut plus se prévaloir d’une telle dépense.

« Si vous voulez les primes, il va falloir travailler » disaient certains responsables publics des régies financières. Aujourd’hui la situation est même plus qu’inespérée, les primes des agents des régies financières ont été dépouillées de 70% de leur valeur, c’est à dire que pour un agent qui touchait habituellement 1 000 000 de Francs CFA, il va devoir se contenter d’un peu plus de 300 000 F CFA. 

Les syndicats ne l’entendent pas de cette oreille mais le gouvernement est aussi déterminé à faire de l’optimisation budgétaire en coupant dans certaines primes pour lesquelles la performance n’est pas garantie. D’après tout, il s’agit bien de la prime à la performance.