Les entrepreneurs gabonais connaissent-ils vraiment Okoumé Capital ?

La crise économique et sociale est à son comble. De nombreuses entreprises gabonaises sont en souffrance, pourtant l’état gabonais dispose de quelques outils qui devraient permettre aux entreprises de solliciter une aide financière et un accompagnement technique. 

Okoumé Capital est la filiale du Fonds Gabonaise d’Investissement Stratégique (FGIS), justement spécialisée dans l’accompagnement des PME. Pourtant, très peu d’entrepreneurs sont au courant de l’existence d’Okoumé   Capital et passent ainsi à côté d’une réelle opportunité de redresser leurs affaires en pleine tourmente.

Okoumé Capital a à son actif, plusieurs programmes dont « la fabrique des champions » qui accompagne les PME(s) sur le plan financier et sur leur développement.
Doté d’un capital de 20 milliards de Francs CFA, Okoumé capital soutient en particulier des PME dans le domaine de l’agriculture et de l’agrobusiness, de l’extraction minière, du BTP et du bois. 

Dans ces secteurs-là, ce ne sont pas les PME gabonaises qui manquent et Okoumé Capital gagnerait à faire aussi de la prospection et détection pour dénicher les petites et moyennes entreprises qui ont un intérêt stratégique pour l’état gabonais.

Il faudrait aussi, que pour montrer le travail qu’il fait en direction des PME, Okoumé Capital fasse le bilan du nombre d’entreprises qui ont déjà bénéficié de leur accompagnement et comment ont-elle grandi, un rapport de l’avant et après l’investissement d’OC. Cette clarté permettra de rassurer l’opinion qu’OC n’est pas simplement un autre fonds de plus, sans réel impact sur le tissu entrepreneurial gabonais.

C’est à ce prix et seulement à ce prix, que les gabonais se convaincront que le plan d’accélération de la transformation (PAT), accélère et transforme réellement quelque chose dans un pays frappé par une crise économique et sanitaire.