Franceville: Désirée Matha sur le terrain de l’éducation des tout petits 

C’est en sa qualité de présidente de l’ONG Ekambo que Désirée Matha s’est rendue il y a quelques jours à l’école publique de Menaye accompagnée des autorités municipales de la ville (arrondissement), pour y remettre un lot de matériels didactiques et de cartables en droite ligne avec le programme « un cartable un enfant » déjà entamé dans la ville de Libreville.

Madame Matha et son ONG s’inscrivent dans la lignée des organisations qui œuvrent pour améliorer les droits et conditions de vie de la femme gabonaise et des enfants. Cette action de solidarité en faveur des jeunes apprenants et du personnel d’encadrement de l’ecole permettra de les soulager en cette rentrée scolaire extrêmement difficile.

C’est dans une atmosphère bon enfant que la cérémonie s’est achevée. Il clair que de telles initiatives devraient se perpétuer pour accompagner l’état dans sa tâche régalienne d’éduquer les jeunes compatriotes et de mettre les personnels d’enseignement dans des conditions appréciables.