Maitre Louis Gaston Mayila recommande le bain de vapeur « Gifulu » contre la Covid-19

C’est dans une tribune diffusée sur les réseaux sociaux et écrite avec la subtilité langagière qui est désormais sa marque de fabrique, que Maitre Louis Gaston Mayila a défendu l’idée d’un traitement traditionnel contre la Covid-19 selon sa propre expérience: le Gifulu ou bain de vapeur. Nous ne vous en disons pas plus, nous vous laissons vous faire votre propre idée en lisant l’intégralité de cette tribune. 
La lettre de l’idiot du village: 

Dans les traditions Gisir et Bantu l’idiot du village, c’est ce Type dont la voix porte et qui dit tout haut ce que d’autres murmurent tout bas. Il peut se tromper il a l’excuse d’être idiot.Par métier et par vocation, je suis Nganga Missoko, c’est-à-dire prêtre pour présenter les hommes à Dieu, prêtre pour présenter Dieu aux hommes très souvent, dans une prière chantée. 

Il y a un débat qui secoue notre Société, pour ne pas dire toutes les sociétés contemporaines, c’est le coronavirus, sa prévention et son traitement. Il y a une erreur universelle aujourd’hui, c’est celle d’écouter et de se faire les chantres des connaisseurs, c’est-à-dire les soignants dans leur ensemble et les chercheurs dont ils sont les compléments.

Je viens aujourd’hui vous parler du GIFULU, LE BAIN DE VAPEUR.J’ai attrapé la Covid 19 en Éthiopie, le conseiller qui m’accompagnait peut en témoigner. De retour à Libreville, j’ai pris le chemin de Digoba, consultant les énergies, on m’a indiqué des feuilles pour faire un bain de vapeur, Gifulu et on m’a conseillé de le faire à base de makadumba, une petite plante qu’on trouve dans tous nos villages. 

J’ai fait un premier bain de vapeur à base du makadumba, j’ai bien dormi, ma fièvre avait baissée et ma grippe s’est avouée vaincue. Mais pendant mon sommeil, on m’a dit que dans la circonstance, les feuilles de papayers, les feuilles de manguiers et même les feuilles mortes de bananiers, ont les mêmes vertus que le makadumba. Le soir j’ai recommencé un bain de vapeur, cette fois ci à base de makadumba associé aux feuilles de manguiers, aux feuilles de papayers et feuilles mortes de bananiers, en ajoutant des citrons coupés ou entiers. Le lendemain matin, je me portais comme un coq en pattes, oublié le coronavirus, oublié la fièvre, oublié la grippe. Je suis rentré sur Libreville pour conter mon aventure à ma femme, que je n’avais pas voulu embrasser à mon retour d’Éthiopie. 

À un certain moment dans le débat public, j’avais pris l’habitude de me surnommer le hibou, parce que dès que le rossignol chante, son chant vous berce, quand le perroquet se lance dans son flot de paroles, on dit c’est sa vocation, mais quand le hibou dit « coucourou courou », tout le monde se lève en disant quelqu’un va mourir ! Et je réponds non ! c’est sa façon de s’exprimer.

J’ai fais partie d’un forum que j’ai dû quitter à mon corps défendant « diboundou di moutsonzig », Sur ce forum, je m’étais permis de recommander une certaine prudence vis-à-vis des moyens à notre disposition, dans la prévention et la thérapie de la Covid 19. J’avais recommandé fortement à ceux qui me lisaient, de privilégier le bain de vapeur, Gifulu en cas de symptômes, m’appuyant sur mon expérience personnelle et sur celle des expériences de mes proches qui ont suivi mon conseil. Ce matin encore, j’ai fortement recommandé à ma propre fille de faire des bains de vapeur à cause de la persistance de son mal de tête, de sa fièvre, de sa grippe. Les mêmes Gisir disent un faux médicament, on ne le recommande pas à sa femme et à son enfant. 

Ce bain de vapeur, qui nous fait transpirer abondamment, a le mérite d’être énergisant, donc en plus de booster les cellules immunitaires et l’énergie, il peut également avoir des vertus préventives.   

J’entends deci-délà et surtout par des voies officielles, l’incitation à la vaccination c’est une très bonne chose, mais l’imposer risque d’être une mauvaise chose, même une très mauvaise chose, c’est ce que dit le hibou. L’idiot du village.

Voilà pourquoi cette lettre est celle de l’idiot du village, en référence à ce post d’un internaute qui rapportait cette réponse de Toto à son maître qui demandait à chacun de ses élèves ce qu’ils voulaient être demain ? et Toto de répondre : « je veux être un idiot ». 

Au début de cette pandémie, comme mesure préventive, j’avais proposé un masque. Que n’a t’on pas dit? HARO SUR MAYILA!!!Deux semaines après, plusieurs firmes Européennes ont proposé un masque qui ressemblait à s’y méprendre au masque proposé par MAYILA, les mêmes qui criaient HARO SUR MAYILA ont crié MAYILA AVAIT RAISON!!Cette fois, je voudrais avoir raison en ayant sauvé des vies!
On ne peut pas me reprocher de me tromper ; Je suis un idiot.

Maître Louis Gaston MAYILA