Paris: Le ministre Lee White pris à partie par l’activiste Bob le fou

Alors que le ministre des eaux et forêts était présent à la cérémonie préparatoire de la COP26 organisée à Paris et particulièrement lors des échanges sur l’avenir du bassin du Congo, l’activiste de la diaspora gabonaise dénommé Bob le fou a interrompu la cérémonie pour s’en prendre au ministre des eaux et forêts, le qualifiant de représentant d’un dictateur sanguinaire nommé Ali Bongo Ondimba.

Visiblement surpris de cette intrusion, les autres personnalités qui étaient là pour parler des forêts n’ont pas pu interrompre notre compatriote Bob le fou. Conséquence, il est allé jusqu’au bout de son argumentaire, décrivant du Gabon une situation chaotique. Finalement Bob le fou, de son vrai nom Serge Christian Nguema Ndong, a pu être gentiment poussé vers la sortie de la salle pour permettre à la cérémonie de se poursuivre.

Le dialogue entre les gabonais de la diaspora et les autorités gabonaises est interrompu depuis longtemps et il est aujourd’hui difficile à qui que ce soit de ramener un peu de sérénité dans ces relations.