Tchibanga: Un homme de 54 ans refuse son bébé, né métisse avec les cheveux bouclés

C’est l’affaire qui fait grand bruit à Tchibanga actuellement. Une femme a donné naissance à un bébé étrangement métisse aux cheveux bouclés alors que le père et la mère sont de peau noire très foncée.


Monsieur Mabika est un instituteur presque retraité. Sa dulcinée est une jeune punu comme lui, qui vient tout juste d’avoir 26 ans. Les tourtereaux malgré leur 28 ans d’écart d’âge, filent le grand amour et c’est plutôt une très bonne chose. Nimba, c’est le nom de la jeune femme, est tombée enceinte il y a exactement 9 mois. C’est seulement hier que le couple a eu le bonheur d’avoir leur premier né. Un magnifique bébé.


Le seul hic est la couleur de la peau du bébé. Il est complètement métissé et de surcroît avec les cheveux bouclés. La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans tout Tchibanga. « Tu as vu le bébé de Mabicka, Seigneur, ça ce sont les choses du vampire » balança un ami de la famille. Malgré la joie de la mère, on a bien senti que monsieur Mabicka était un peu surpris de la couleur de peau de sa progéniture. 


S’il n’a pas voulu faire de scandale à l’hôpital, monsieur Mabicka a attendu d’être à la maison pour faire la remarque à sa dulcinée devant sa famille. « Mais celui-là c’est un blanc que tu nous amènes dans la famille. Tu es noire, je suis noir comment lui il sort blanc comme ça ? ». C’est sa belle-mère qui lui répondît: « Mais Mabicka, tous les bébés naissent comme ça, il va noircir après ».


Malgré ces explications, Mabicka n’est toujours pas convaincu d’autant plus que sa dulcinée fréquente régulièrement un jeune homme métisse qu’elle a présenté comme étant son grand frère. Devant les moqueries de sa famille et malgré le fait que ce bébé soit le tout premier de Mabicka qui, a plus de 54 ans n’avait pas encore d’enfants, il finit par craquer: « Je crois que tu vas d’abord aller faire l’eau chaude chez ta mère le temps que le bébé noircisse. S’il noircit, tu reviens mais s’il reste métisse comme ça, maman, tu restes avec ça là-bas ».


Actuellement la discussion est chaude entre monsieur Mabicka, sa dulcinée et la belle famille. Ils exigent que Mabicka prenne au moins ses responsabilités financières. Le fameux grand frère métisse de la dulcinée est lui introuvable dans Tchibanga. Affaire à suivre