Carton rouge: Le supplice des arbitres de football du Gabon.

Nous publions tel quel, le cri d’alerte d’un arbitre de football gabonais. Nous n’avons rien ajouté ni retiré.

« Nous sommes arbitres d’élite de football au Gabon, c’est à dire ce qui officie en Première et deuxième division, mais aussi les matchs Internationaux. Pour prouver que malgré notre gestion indésirable, nous avons participé aux dernières compétitions organisées par la Confédération Africaine de football, nous avons eu à la CAN EGYPTE 2019, Éric OTOGO CASTANE (finaliste), en CAN U20 MAURITANIE, Ghislain Pierre ATCHO (demi finaliste), et au dernier CHAN organisé au CAMEROUN, Boris Marlaise DITSIGA DITSOGA. Avant eux il y avait Marc Gauthier MIHINDOU MBINA et Montel MOUSSOUNDA avaient rapporté la medaille de Bronze de la CAN U17, des faits qui prouvent que sur le plan international l’arbitrage se porte plus ou moins bien.

Que dire de la gestion des arbitres Gabonais (élites )?

Depuis 2018, le Département D’ARBITRAGE a connu un remaniement et ce pour des raisons politiques. Pour rappel, l’ancien bureau avait quitté le navire car eux déjà n’etaient pas d’accord de la part d’importance qu’on nous accordait.

Jean Bernard Mambana Diambou, ancien arbitre international pas très connu car n’ayant fait qu’une année à la Fifa, et Lieutenant retraité de la Marine Marchande. Il est gouverné par un Président de la Commission Centrale des Arbitres, M. Nestor NDONG ( enseignant de formation ), et le Vice Président James Patrick BIMBYO ancien arbitre international, et Lieutenant retraité des force de Police.

L’arbitrage est donc géré par des retraités de la défense nationale.

Nous ( arbitres) se plaigons de la mauvaise gestion de la carrière par ces amateurs à la tête de notre département depuis 2018 en remplacement des vrais techniciens ( si on cite les techniciens ils vont dire qu’on nous a envoyé).

Chaque année 30 arbitres participent à un stage de renforcement de leurs capacité pendant 5 jours, stage dans lequel ils sont évalués par des instructeurs Fifa venus de l’étranger. Ce Stage est appelé Cours MA.

Le Cours MA est donc ce stage dont la totalité des frais (Hébergements, Restauration, et transport ) sont financer par la FIFA, donc la fédération via son département établie un budget et sans réfléchir la FIFA finance tout en sachant que les arbitres doivent être logé dans un hôtel minimum 3 Étoiles.

2018, premier stage pour le nouveau bureau militarisé.

Dès leur prise des commandes, tout les maux ont commencé a gangrené la corporation. Ils nous traitent comme si nous étions les soldats à qui ils donnent des ordres. Or l’arbitrage c’est un boulot de personne intelligente, mais les deux codos là veulent qu’on les obéissent à la lettre. Le tour là on va vous aider à quitter notre département. On aime pas les amateurs, donc désolé, il faut que le Président de la fédération se sépare de ces incompétents.

Concernant les équipements envoyés plusieurs mois à l’avance, nous avons constater la disparition de nos equipements. Certains ont tout reçu et chez d’autres ils’ manquaient les blousons.Le Département a volé nos beaux habits Adidas 😂😂😂.

Concernant la restauration c’est la merde. Alors que nous sommes sensés prendre le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, ils nous donnaient chaque midi, l’insignifiante somme de 5000 fcfa.

Donc Éric CASTANE OTOGO avec ses cinq participations en CAN 2012, 2013, 2015, 2017 et 2019 est nourrit à 5000 fcfa? Kierrr le manquement de R au Gabon oh.

Concernant l’hébergement, c’était chacun dort à la maison. Seuls les quelques arbitres venant de l’intérieur du pays étaient hébergés.

Concernant le transport, il fallait comme un bon soldat formé à mandilou se lever à 5h du matin et attendre le bus avec tous les dangers de Libreville là. On faisait tout pour être à l’heure car pour les experts envoyé par la Fifa, nous sommes tous loger dans un même hôtel donc le retard d’un stagiaire n’est pas toléré.

Alors que la FIFA envoie des millions pour l’organisation de ce stage, certains en profitent pour s’ enrichir. Malgré ça nous sommes là et on réalise nos bonnes performances oklm.

2019 😂😂😂😂😂😂😂

On prend les mêmes on recommence. C’était le copier coller de 2018. Le seul changement était le fait que vu le tapage que nous avons fait auprès du président de la fédération, nos equipements n’ont pas été touché.

  1. Vu la pandémie du coronavirus nous l’avons fait en ligne par visioconférence. Contre tout attente on nous avait donné la somme de 30.000 fcfa pour les frais Internets. C’était la première fois qu’on recevait autant d’argent venant de ce bureau. On y croyait à peine.
  2. 😨😨😨😨
    Où est passé le chef de département des arbitres à la veille du stage?

C’est sûr qu’il ne veut pas rentrer pour ne pas rendre les équipements des arbitres.

Eh woooohhh. Le chef de département se préoccupe d’aller accompagner l’équipe de Bouenguidi dont l’élimination était déjà assurée à la maison en concédant le score de 01#01.
Comment un chef de département peut-il à la vieille de la seule activité annuelle de son département aller se pavaner en RDC avec un club déjà éliminé.
La carrière des arbitres est-elle moins importante que le match d’un club déjà éliminé?

Pour rappel Bouenguidi à été battu le dimanche 20 septembre à Kindu sur le score de 02#00.

C’est donc depuis Kindu ( RDC) que l’ancien lieutenant de la marine nous gère quoi 😂😂😂😂.
En vrai le type là ne sert à rien, en de ne rien savoir. Voilà pourquoi il n’a fait qu’une saison comme arbitre international.

Le Président de la CCA lui là mieux on ne parle pas. Petite réunion même 30 minutes il dort. Voilà pourquoi peut être sa commission.
On ne sait pas où il sort, et voilà il se trouve à la tête de notre prestigieuses carrières. Il connaît à peine les noms de quelques arbitres. Même une seule minute au quartier il n’a jamais arbitré.

Le Vice Président par contre est le seul qui a connu une Bonne carrière avec une participation au CHAN. Mais en vrai il nous a tous déçu. Il pouvait changé les choses car il possède des qualités, mais le type est un gros dictateur. Il menace tous le monde. Si tu boudes, il fait de carrière un pain dans de l’eau.

Pour un stage qui devrait se tenir du 02 au 06 Août 2021 et reporté à la période du 21 au 25 septembre 20121, c’est 3 jours avant le jour que notre chef de département nous demande de revenir avec les équipements de 2019.

Où sont passés ceux de 2020?
Pourquoi les arbitres ne recevront pas les équipements de 2021 pour être bien vêtu comme le veut la FIFA? Encore un stage avec les problèmes. Koh venez avec les tenues Adidas. C’est vous qui nous donnez l’argent pour payer ça? Tocards….

Hébergement prévu pour Bikele Projet Goal mais annulé à la veille. Comme les années précédentes nous allons rester chez nous. Seuls les arbitres venant de l’intérieur ont été invités au Motel le Moaby comme les annees precedentes. Mais pourquoi ne pas nous mettre tous au Moaby? L’argent a déjà été dépensé par les goudroniers.

Transport, comme 2018 et 2019.

Restauration, on va encore nous donner de l’argent, peut-être que ça va augmenter mais si ça dépasse 10.000 fcfa c’est que Dieu est vivant. Je jure ma mère’ trois doigts au ciel. 😂😂😂😂😂

Nous prenons tout à nos frais. Notre santé, nos examens médicaux avant les stages, nos visas quand nous voyageons pour des matchs à l’étranger. Mais quand on met le pays en haut ils sont les premier à faire du bruit. En vrai nous nous battons nous mêmes.
Trop de chose à dire sur la gestion des arbitres.

Voilà comment on gère les arbitres gabonais que vous voyez en CAN là. Et pourtant de toutes les panthères version foot, seuls les arbitres rapportent les médailles. Le reste vous savez que ce sont des tocards.

Nous en avons marre d’eux.
Nous ne sommes pas leurs soldats.
Nous ne sommes pas des moins que rien.

Je suis arbitre gabonais de football, je dis stop à cette gestion calamiteuse de notre profession ».