Entêtement politique: Jean Ping ne sera pas candidat en 2023 mais sera président 

C’est une histoire difficile à comprendre tant les subtilités langagières ne nous facilitent pas la tâche. Selon quelques membres de l’entourage du président élu Jean Ping, il ne sera pas candidat en 2023. La raison apparente est qu’il n’a pas pu prendre ses fonctions en 2016 et compte bien les prendre réellement en 2023.


Jean Ping ne passera donc pas par la case élections parce qu’il se considère comme le président élu mais qui n’a jamais exercé son mandat de 7 ans. En définitive, s’il venait à se présenter en tant que challenger en 2023, ce serait entériner la victoire d’Ali Bongo en 2016. Il est donc obligé de maintenir  la logique de la revendication de sa victoire pour être cohérent. 


Pour cette raison, l’opposant d’Ali Bongo qui est convaincu d’être le candidat élu de la présidentielle 2016, ne sera donc pas candidat à la présidentielle de 2023. Peu importe qui est élu en 2023, ce sera Jean Ping qui prêtera serment, confie son entourage.