justice: sur les violences contre les femmes-le gabon est en avance

Alors que les propos du présentateur Yves de Mbella sur une chaine ivoirienne continuent de choquer l’opinion, il est bon de rappeler que le Gabon est en avance grâce à l’action du gouvernement notamment du ministère de la justice et celui des affaires sociales. L’opinion publique ivoirienne est actuellement entrain de faire pression sur le gouvernement ivoirien pour que des mesures soient prises pour condamner de tels propos mais surtout les actes de violence contre les femmes dont le viol.

Le Gabon, notre pays, a été avant-gardiste pour une fois sur ces questions de violence contre les femmes. Le programme Gabon-égalité qui met la femme à l’honneur en la protégeant, peut être pris en exemple sur le continent, surtout qu’en plus de ce programme, le code civil et le le code pénal de notre pays ont été renforcés pour dissuader les mauvais esprits et les condamner sévèrement.

C’est un motif de fierté à savoir que nous avons égalisé les droits de nos citoyens femmes et hommes et pendant que les autres sont toujours entrain de se battre avec ces questions importantes, le Gabon a déjà l’arsenal juridique et social qui permet de protéger et de porter la femme gabonaise.