CONSEIL MUNICIPAL DE LIBREVILLE: UNE SESSION ORDINAIRE RéUSSIE

Le Conseil municipal dans sa session ordinaire s’est achevé hier aux alentours de 19h 00. Organisé dans les conditions de strict respect de mesures barrières, cette réunion de la municipalité visait à examiner et adopter le compte administratif et de gestion de la Commune de Libreville, exercice 2020.

Encore une fois, il s’est agi pour le Conseil municipal de se prononcer sur la gestion de l’ancien Léandre Nzue, aujourd’hui détenu à la prison centrale de libreville pour malversations présumées. Les conseillers municipaux dont une majorité du PDG, ont jugé pas conforme l’exécution budgétaire de cet exercice 2020.

Malheureusement, le principal ordonnateur, à qui le Conseil aurait pu poser des questions, était absent. En lieu et place, c’est le Directeur Général des Finances municipales, Madame Gisèle Mombo qui a présenté aux Conseillers l’état du compte administratif, exercice 2020.

Les conseillers se sont aussi penchés sur quelques délibérations notamment celle autorisant le maire de Libreville à signer un mémorandum d’entente avec l’Ambassade des Etats-Unis au Gabon au sujet de la gestion du « American corner », une sorte de centre culturel américain.

Dans l’ensemble, les conseillers municipaux sortent satisfaits du niveau d’organisation de ce Conseil, pas seulement parce qu’un cocktail dinatoire leur a été servi mais aussi parce que le niveau des discussions a vraiment reflété la vitalité du Conseil municipal. Une bonne note pour Christine M’ba N’dutume épouse Mihindou, le Maire de la commune de Libreville.