NOËL MBOUMBA POSE SES VALISES DANS LA NYANGA

C’est une pirouette politique qui peut être considérée comme le scoop de ces dernières semaines. L’ancien tout puissant ministre du pétrole Noël Mboumba a récemment fait une sortie au cours de laquelle il a réuni les fils et filles de la Nyanga. C’est un shift politique qui ressemble fort bien à celui qu’avait opéré un autre punu Imhotep Ben Moubamba qui avait lui quitté Ndéndé pour déposer ses bagages à Moabi.

C’est un choc politique dans la province de l’Ogooué-maritime dans laquelle les populations flottantes sont presqu’aussi nombreuses que les autochtones. Ce revirement de situation vient aussi du fait que les hommes politiques originaires d’autres provinces qui opèrent notamment à port-gentil, n’ont réellement jamais été acceptés comme des fils de leur province d’adoption.

Une guerre sans merci avait été livrée à Noël Mboumba à l’époque ministre du pétrole, guerre politique et psychologique qui l’avait finalement un peu fragilisé avant son incarcération à sans famille (prison gabonaise). L’autre argument qui a dû peser dans la balance est que pendant sa traversée du désert, l’homme fort du Mouvement Ali Bongo Ondimba pour le développement du Gabon avait été lâché par ses alliés politiques de port-gentil, alors que sa famille biologique de la Nyanga l’a toujours soutenue.

Bien qu’ancien élu local du 4ème arrondissement de port-gentil, Noël Mboumba n’a jamais coupé les liens avec sa base politique de la Nyanga. Plusieurs notables de cette province défilaient à son bureau à l’époque où il gérait le pétrole gabonais. Il a donc décidé avec son association MABODG, de déposer ses valises dans la Nyanga, ce qui ne sera pas sans conséquences pour son avenir politique. L’avenir nous dira si ce choix était judicieux.