COMMISSARIATS DE POLICE : L’HEURE DES RÉFORMES CONCRÈTES

Face aux nombreux défis et exigences nouvelles de la part de ses usagers, le Haut Commandement en Chef des Forces de Police nationale a décidé de prendre le taureau par les cornes pour y répondre de manière adéquate.

Par le truchement d’une communication faite sur la page Facebook de la Préfecture de Police de Libreville, les dirigeants de cette force républicaine de sécurité ont récemment annoncé la mise en branle des réformes susceptibles de permettre à l’institution de faire face à un environnement qui, selon cette publication, « est en perpétuelle mutation et où tout change, sauf l’exigence légitime des concitoyens à vivre en sécurité ».

Soutenues par la tutelle, en l’occurrence le Ministère de l’intérieur, ces réformes portent notamment sur la redynamisation des unités de proximité que sont les différents Commissariats, qui sont aujourd’hui au nombre de 21 dans le Grand Libreville et de 08 dans l’intérieur du pays.

Comme point saillant de cette évolution, les services offerts aux usagers, tels que l’établissement des attestations de pertes de documents officiels, les dépôts de plainte, et bien d’autres jusqu’ici accomplis uniquement par certains d’entre eux, devront dorénavant être officiellement traités par tous les Commissariats.

« Désormais, selon votre Commune ou arrondissement de résidence, vous pouvez solliciter ces services de police au Commissariat le plus proche », conclut ledit Communiqué.