L’IMPLACABLE VÉRITÉ SUR MARIE-MADELEINE MBORANTSUO

Le Président de la Cour Constitutionnelle est en place depuis 1991 soit 30 années d’affilée. Jamais une femme ne sera restée aussi longtemps au centre du « pouvoir ». Marie-Madeleine Mborantsuo fait constamment l’objet de vives critiques quand il s’agit des élections, du contentieux post-électoral ou de la confirmation des résultats électoraux. On lui a tissé une réputation qui n’est pas la sienne: une tour de pise qui penche toujours du même côté. Cette affirmation n’est pas forcément fondée mais comme madame le Président est très réservée, elle n’a jamais essayé de se défendre sur cette question.

En s’intéressant de près à cette magistrate, on se rend vite compte qu’elle a des valeurs bien plus appréciables que celles qu’on veut bien lui attribuer. L’éducation semble être une de ses plus grandes préoccupations. Le complexe Berthe et Jean créé depuis 2009, est aujourd’hui un lycée privé de référence dans notre pays et ailleurs. Cette école dévoile la place de choix que 3M accorde à l’éducation et la formation. C’est une préoccupation qui pourrait être partagée par l’ensemble des Gabonais.

Souvent critiquée du fait des incompréhensions politiques et de l’interprétation que chacun veut bien faire des délibérés de la Cour Constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo est restée inflexible et loyale à la juste interprétation de la loi. Il est certain que comme ses décisions (de la cour constitutionnelle) sont d’un réel impact sur de nombreux leaders politiques et même les populations, il faudra faire œuvre de pédagogie et expliquer constamment.

Le Président de la Cour Constitutionnelle a souvent pris le temps d’expliquer les décisions de l’institution dont elle a la charge au cours des interviews accordées à la presse nationale et internationale. Cet aspect pédagogique traduit une volonté de rendre accessible les décisions de la Cour Constitutionnelle et d’apaiser les débats.

L’opinion nationale a souvent jugé celle qu’on appelle affectueusement 3M partant des aprioris négatifs, qui ont été introduits dans l’inconscient populaire par ses détracteurs et Dieu seul sait qu’elle en a.

Aujourd’hui, il est juste de reconnaître que l’action de Marie-Madeleine Mborantsuo, lorsqu’elle officie en sa qualité de Président de la Cour Constitutionnelle, est conduite par les faits (contentieux), les éléments de droit et de procédure. Il se dégage aussi de cette dame, un fort caractère et une sérénité. Son interprétation de la loi a toujours été prise d’assaut par certains analystes mais dans tous les cas, elle a presque toujours eu raison. Les décisions de la Cour sont d’une gravité telle qu’elles modifient considérablement le destin des hommes et femmes politiques et de la Nation gabonaise.

Marie-Madeleine Mborantsuo a toujours eu en ligne de mire, la stabilité et la paix au Gabon. Il est presque certain que l’histoire de notre pays, la comptera parmi les personnalités les plus inspirantes et influentes de ces dernières décennies.