Cyber-braquage : Airtel Gabon enquête

La direction générale de l’opérateur de téléphonie mobile, Airtel Gabon, a décidé de voir clair dans ce qui peut être considéré comme une sorte de tentative de braquage en ligne sur leur réseau, notamment dans leur service Airtel money. Des arnaqueurs useraient des moyens frauduleux pour chercher à siphonner les comptes des clients. Il ne se passe pas un jour, sans que des abonnés de cet opérateur reçoivent des messages les prévenant de faire attention lors de leurs transactions financières via leur service attitré du mobile-banking.

Les arnaqueurs auraient réussi à infiltrer leur réseau au point que des plaintes des abonnés victimes du braquage en ligne fuseraient de partout. Pour éviter d’être la tête de Turc – alors que chez la concurrence on ne se plaint pas –  de ces présumés escrocs, la direction d’Airtel Gabon s’est crue obligée de lancer des investigations, pour tenter de démanteler le ou les réseaux de ces personnes malintentionnées.

Pour l’image de la maison qui semble être écornée par les tentatives de malfaisants, la direction a donc jugé utile de lancer des enquêtes. L’opérateur de téléphonie mobile précise le but de son action : « Nos équipes sont en train de faire toutes les investigations possibles pour savoir exactement ce qu’il en est de ce réseau frauduleux. Airtel Gabon appuie les autorités judiciaires dans les actions de lutte contre la fraude et de façon globale dans la lutte contre la cybercriminalité. (…) »

Gageons que cette enquête donnera quelque chose, histoire d’apaiser les abonnés.