CNR: JEAN EYEGHE NDONG DEMISSIONNE ET SE RAPPROCHE DU POUVOIR

Ainsi que le laissait présager sa rencontre officielle du 9 juillet dernier avec le Chef de l’Etat, et non sans avoir procédé à un diagnostic personnel de la situation générale du Gabon qui, selon lui, appelle à plus de dialogue et au dépassement des chapelles politiques, le dernier Premier Ministre d’Omar Bongo vient d’annoncer son retrait de la Coalition pour la Nouvelle République de Jean Ping. Une décision à laquelle il donne du sens en indiquant sa disponibilité à l’égard de l’Etat et donc de la République. Ce qui implique clairement son retrait du camp de l’opposition.

Véritable coup de tonnerre dans le ciel politique gabonais, dans un pays marqué depuis août 2016 par un clivage profond entre le régime d’Ali Bongo Ondimba et une opposition radicale ayant pour figure de proue le principal candidat malheureux de la dernière élection présidentielle, cette sortie spectaculaire de Jean Eyeghe Ndong constitue à n’en point douter un événement majeur dont les analystes de tous bords ne manqueront certainement pas d’évoquer les contours dans les prochains jours.

Personnalité au caractère bien trempé et dont l’opinion publique garde encore en mémoire son départ fracassant du PDG à l’orée de la présidentielle de 2009 suite au décès du Président Omar Bongo, celui que d’aucuns appellent toujours « Nza Fe » vient ainsi s’ajouter à la liste, déjà bien longue, des acteurs de premier plan ayant quitté la barque CNR. Plus qu’une surprise, il s’agit d’un incroyable coup de théâtre!