Lutte contre la corruption: Où en est le Ministre Francis Nkea Ndzigue ?

Il avait pris ses fonctions tambours battants, promettant d’être le grand champion de la lutte contre la corruption et le promoteur de la bonne gouvernance. Plus d’un an après, où en est notre super héros de ministre ?

Ses promesses d’aller chercher les corrompus jusque dans les rangs du gouvernement l’avaient directement propulsé en popularité tant la vidéo était devenue virale. Aujourd’hui, nous sommes en droit de demander au Ministre en charge de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, un petit bilan à mi-parcours.

Ce que nous voyons, ce sont de grandes cérémonies de sensibilisation où le Ministre lui-même fait étalage de son savoir sur la question mais dans le fond, au regard des interpellations qui se poursuivent dans l’administration et des scandales financiers qui continuent de secouer la haute administration, on ne peut pas dire que Francis Nkea Ndzigue soit parvenu à quelque chose, et ce, malgré toute sa bonne volonté.

La lutte contre la corruption ne peut se résoudre par quelques séances de sensibilisation et des grandes déclarations. Il faut refonder en profondeur le rapport qu’ont les agents de l’état avec l’argent public. Intensifier le contrôle au sein des administrations et mettre de la transparence dans l’affectation et l’utilisation des deniers publics. La digitalisation des services serait aussi un grand pas vers la sécurisation de l’argent public, pourvu que certains ne s’opposent pas, comme l’on a pu le voir par le passé, à la dématérialisation des services de l’état.

Le ministre a beau être volontaire, si les autres ministères dont il n’est pas le chef ne jouent pas le jeu, nous doutons fort que les résultats suivent. Bonne chance à notre super héros de ministre.