Accalmie au Trésor Public après le paiement des primes

La tension était palpable entre les agents du Trésor et leur direction générale. Les réformes engagées suite à la décision du conseil des ministres, de lier le paiement des primes des agents des régies financières à l’atteinte des objectifs financiers, avaient eu comme conséquence un mouvement d’humeur de grande envergure dans les agences du Trésor Public gabonais.

Il avait été rapporté que les objectifs budgétaires n’avaient pas été atteints et que par voie de conséquence, les primes ne seraient pas payées. Cette situation a suscité il y a quelques semaines une paralysie de l’activité du Trésor, occasionnant selon les spécialistes des pertes financières se chiffrant en milliards de Francs CFA.

La corde qui était tendue entre la tutelle ministérielle et les agents, vient d’être relâchée. Ce n’est pas un communiqué officiel qui l’annonce mais les quelques agents approchés nous ont confirmé que les agents du Trésor étaient passés à la caisse pour leurs primes. Est-ce une décision politique ou une décision technique tenant compte des objectifs budgétaires assignés aux régies financières, nous ne saurons le dire à ce stade.